Les caractéristiques physiques des anges - 1

Les caractéristiques physiques des anges - 1
810 99

 

Les caractéristiques physiques des anges - 1



De quoi ont-ils été créés et quand ?

La substance à partir de laquelle Allah, le Très-Haut, a créé les anges, est la lumière. Il a été narré, suivant le rapport de ‘Âichah, qu’Allah soit satisfait d’elle, que le Messager d’Allah, , a dit :

« Les anges ont été créés à partir de la lumière, les djinns ont été              créés d’un feu sans fumée, et Adam a été créé à partir de ce qui vous a été décrit (dans le Coran, c’est-à-dire, de l’argile). » (Mouslim)

Le Prophète Mohammed, , n’a pas expliqué ce qu’est cette lumière, à partir de laquelle ils ont été créés. Par conséquent, nous ne pouvons pas nous permettre d’essayer d’en dire plus à ce sujet, parce qu’il s’agit d’une question qui relève de l’invisible au sujet de laquelle aucune clarification n’a été rapportée, en dehors de ce Hadîth (narration).

Nous ne savons pas quand les anges ont été créés, car Allah ne nous a pas informés à ce sujet. Nous savons, cependant, qu’ils ont été créés avant Adam, , le père de l’Humanité. Allah, le Très Haut, nous a dit qu’il a informé les anges qu’il allait créer un Khalîfah (successeur) sur la Terre. Allah, le Tout-Puissant, affirme dans le glorieux Coran (selon la traduction du sens du verset) :

« [Mentionne] lorsque Ton Seigneur a confié aux anges : ‘Je vais                établir sur la Terre un Khalifah.’ […] » (Coran 02/30)

Allah dit aussi (selon la traduction du sens du verset) :

« […] dès que Je l’aurai harmonieusement formé et que Je lui aurai        insufflé Mon souffle de vie, jetez-vous alors, prosternés, devant        lui. » (Coran 15/29)

Voir les anges

Parce que les anges ont des corps faits d’une lumière de faible densité, les êtres humains ne peuvent pas les voir, d’autant plus qu’Allah n’a pas donné à nos yeux la capacité de les voir.

Personne n’a vu les anges sous leur véritable forme, à part le Prophète Mohammed, . Il a vu Jibrîl (l’ange Gabriel), , à deux reprises, sous la forme dont Allah l’a créé.

D’autre part, différents textes indiquent que les êtres humains ont pu voir les anges sous une forme humaine. Un exemple de cela est donné dans le long Hadîth de ‘Umar ibn al-Khattab, qu’Allah soit satisfait de lui, qui a dit :

« Un jour, alors que nous étions assis avec le Messager d’Allah, Salla      Allahou Alaihi wa Sallam, un homme est apparu devant nous, dont                les vêtements étaient très blancs et dont les cheveux étaient très          noirs. Aucun signe de voyage n’a été vu sur lui et aucun d’entre nous ne le connaissait. Il a marché et il s’est assis près du Prophète, Salla      Allahou Alaihi wa Sallam. Il a posé ses genoux contre les siens et il a                 placé les paumes de ses mains sur ses cuisses. Il a dit : ‘Ô                  Mohammed, parle-moi de l’islam […]'. »

Après avoir posé d’autres questions au Prophète, Salla Allahou Alaihi    wa Sallam, le visiteur est parti et le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa   Sallam, a dit à ‘Umar, qu’Allah soit satisfait de lui : « Ô ‘Umar, sais-tu       qui était le questionneur ? » ‘Umar, qu’Allah soit satisfait de lui, a       dit : « Allah et son Messager savent mieux [que moi]. » Le Messager,    , a ajouté : « C’était Jibrîl (Gabriel) qui     est venu pour vous enseigner votre religion. » (Mouslim)

Leur grande taille physique

Allah, le Très-Haut, dit à propos des anges de l’Enfer (selon la traduction du sens du verset) :

« Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un      Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des    Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur         commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne. »                     (Coran 66/6)

Il suffit à cet égard de citer les narrations qui parlent de deux anges nobles.

La grande taille de Jibrîl

Le Messager d’Allah, , a vu Jibrîl , , à deux reprises sous la forme angélique dont Allah, le Très-Haut, l’a créé. Ces deux occasions sont mentionnées dans le verset (selon la traduction du sens) : « Il l’a effectivement vu, dans le clair horizon. » (Coran 81/23)

Ainsi que le verset (selon la traduction du sens) :

« Il l’a pourtant vu, lors d’une autre descente, près de la Sidrah al-           Muntaha (la frontière la plus éloignée), près de laquelle se trouve le                Jannah al-Ma’wa (le Jardin du Refuge). » (Coran 53/13-15)

Cela s’est produit quand il, , a été élevé au plus haut des cieux, au cours de son ascension miraculeuse au ciel.

Il est rapporté que ‘Âichah, qu’Allah soit satisfait d’elle, a dit :

« J’ai questionné le Messager d’Allah, ,     au sujet de ces deux versets. » Il a dit : « Il s’agit de Jibrîl. Je ne l’ai      jamais vu sous la forme dont Allah l’a créée, à l’exception de ces                deux occasions. Je l’ai vu descendre des cieux, avec sa taille énorme      remplissant l’horizon entre le ciel et la Terre. » (Mouslim)

‘Âichah a été interrogé à propos du verset (selon la traduction du sens) : « Il fut alors à deux portées d’arc, ou plus près encore. » (Coran 53/8)

Elle, qu’Allah soit satisfait d’elle, a dit :

« Il s’agit de Jibrîl. Il avait l’habitude de venir à lui (le Prophète, ) sous une forme humaine, mais cette           fois-ci, il est venu sous sa forme réelle, et il a rempli les horizons du              ciel. » (Mouslim)

Il est rapporté que ‘Abdullah ibn Mas’ûd, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit :« Mohammed, a vu Jibrîl avec six cents ailes. » (Al-Boukhâri)

Il (Ibn Mas’ud), qu’Allah soit satisfait de lui, a dit à propos du verset (selon la traduction du sens) :

« Il a certes vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur. »            (Coran 53/18)

« Cela signifie que des coussins verts remplissent les horizons. »

(Al-Boukhâri)

Ces coussins qui remplissaient les horizons étaient ce sur quoi Jibrîl, , était assis. Ibn Mas’ûd, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit également :

« Le Prophète d’Allah, , a vu Jibrîl de           ses propres yeux, sur un coussin qui remplissait l’espace entre le ciel     et la terre. »

‘Abdullah ibn Mas’ûd, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit :

« Le Messager d’Allah, , a vu Jibrîl sous    sa vraie forme. Il avait six cents ailes, chacune d’entre elles                    remplissait l’horizon, et il y avait des perles multicolores et des rubis                tombant de ses ailes. » (Ahmad)

Allah, le Tout-Puissant, a dit, décrivant Jibrîl, Aliahi Assalam, (selon la traduction du sens du verset) :

« […] Ceci est la parole d’un noble Messager, doué d’une grande                force, et ayant un rang élevé auprès du Maitre du Trône, obéi, là-       haut, et digne de confiance. » (Coran 81/19-21)

Qu’est-ce que l’on entend par le ‘le noble Messager’ ici est Jibrîl, , et le Seigneur du Trône est le Seigneur de Gloire (Allah), qu’Il soit glorifié !

Articles en relation

Les plus visités

La croyance aux anges

Les fruits de la foi aux anges

Les fruits de la foi aux anges Les anges sont une des créatures d’Allah. Ils font partie de Ses nobles serviteurs. On ne peut les considérer comme des êtres de genre masculin...Plus