Construire une société caractérisée par la solidarité - II

Construire une société caractérisée par la solidarité - II
234 40

 

Construire une société caractérisée par la solidarité - II

 

 

L'une des plus importantes manifestations de la solidarité que l'islam tient à insuffler dans nos communautés est la manière de traiter les personnes âgées et de prendre soin d'elles. Cela commence par nos parents, en agissant conformément au verset qui dit (selon la traduction du sens du verset) :

« Nous avons enjoint à l'homme de faire montre de bonté envers ses père et mère. Sa mère (notamment) l'a péniblement porté et en a péniblement accouché et sa gestation et son sevrage ont duré trente mois [] » (Coran 46/15)

Le Prophète () a dit également :

« Il n'est pas l'un d'entre nous celui qui n'est pas miséricordieux envers nos jeunes et qui ne respecte pas nos personnes âgées. » (Al-Tirmidhi)

Vient ensuite le devoir de prendre soin des orphelins, des pauvres, des nécessiteux et de les soutenir.

Allah, le Très-Haut, dit (selon la traduction du sens du verset) :

« Ils t’interrogent : ‘Qu'est-ce qu'on doit dépenser ?’ Dis : ‘Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Allah le sait’. » (Coran 2/215)

Cela peut être réalisé en offrant des opportunités d'emploi aux membres de la communauté en général, plutôt qu'en les concentrant dans des segments de la population ou des groupes spécifiques. Également, cela peut être réalisé en éliminant les obstacles pour les pauvres qui leur entravent l’accès aux richesses et en leur donnant les moyens de se libérer des sentiments d'infériorité vis-à-vis de leurs pairs.

Une autre manifestation importante de la solidarité en islam est le fait que la bonté a été enjointe envers les voisins, en respectant scrupuleusement leurs droits et en préservant leurs intérêts.

Le Prophète () a dit :

« Par Allah, il n'est pas croyant ! Par Allah, il n'est pas croyant ! Par Allah, il n'est pas croyant ! » 

Il lui a alors été demandé : « Qui donc, ô Messager d'Allah ? » Il, , a répondu : « Celui dont le voisin n'est pas à l'abri de ses conduites blessantes. » (Boukhari)

Une autre manifestation de la solidarité consiste à honorer les invités et à leur offrir l'hospitalité. Cela s'applique non seulement à nos propres invités, mais aussi aux étrangers qui sont en visite dans notre pays, tels que les touristes ou les travailleurs expatriés temporaires. Nous nous devons d’être hospitaliers envers eux tous.

Le Prophète () a dit :

« Quiconque croit en Allah et au Jour dernier doit se montrer hospitalier envers son invité. » (Boukhari)

Il existe de nombreuses façons par lesquelles les membres de la communauté peuvent contribuer à la réalisation de cette solidarité, notamment par le biais de la Zakat (l’aumône obligatoire), des expiations, du Waqf (dotation islamique à un service public), de la Wasiyyah (legs testamentaire), de la 'Âriyah (prêt gratuit d'objets ou de biens non fongibles), des cadeaux, des subventions et autres.

Il existe enfin d'autres moyens qui relèvent de la responsabilité du gouvernement, notamment la réalisation de projets publics, la construction d'infrastructures pour les villes et les villages, la création d'opportunités d'emploi pour tous les membres de la communauté, la satisfaction des besoins essentiels de la population et l'organisation des moyens de transport et de communication.

Le gouvernement est également responsable de l'administration des moyens pour susciter une solidarité individuelle entre les membres de la communauté, telle que la création de centres de collecte et de distribution de la Zakat, conformément au verset suivant (selon la traduction du sens du verset) :

« Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audient et Omniscient. » (Coran 9/103)

Ce ne sont là que quelques-unes des caractéristiques et des manifestations de la solidarité sociale, à la lumière des enseignements de l'islam. Cependant, il ne fait aucun doute que ce sujet mérite plus de détails, mais l'âme aime la brièveté et moins (de détails) est toujours plus (facile à comprendre) pour l’esprit. Cela dit, Allah sait mieux (que quiconque où se situe le bien).

Articles en relation