J’ordonnerais à la femme de se prosterner pour son mari
Fatwa No: 105425

Question

" S'il était permis de se prosterner pour un autre qu'Allah, c'est bien aux femmes que j'aurais demandé de se prosterner pour leurs maris. "
Est-ce que ce Hadith est Sahih ? Si oui, veuillez me l'expliquer sans oublier de citer vos sources.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère, chère sœur,

Le Hadith que vous avez mentionné est Sahih et il a été rapporté sous plusieurs formules par Ahmed, Abou Dawoud, At-Tirmidhi, Ibn Maja et d'autres narrateurs.

Citons la formule rapportée par Ahmed et Ibn Maja, qu'Allah leur fasse miséricorde : " Si je devais ordonner à quelqu’un de se prosterner pour un autre qu’Allah, j’aurais ordonné à la femme de se prosterner pour son mari. Par Celui qui détient mon âme dans Sa main la femme n'accorderait pas à son Seigneur son droit tant qu’elle n'a pas accordé à son mari son droit. Même s’il lui demande d'avoir des rapports sexuels avec elle alors qu’elle est en selle (sur un chameau) elle doit  lui obéir.

 

Quant à la formule que vous avez mentionnée, nous ne l'avons pas trouvé.

Ce Hadith montre l'immense respect et la grande reconnaissance qu'une femme doit avoir pour son mari et c'est d'ailleurs le sens du verset coranique suivant : " Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs accordés à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens ."  (Coran 4 / 34).

Cette signification a été confirmé par Chams Al-Haq Abadi, qu'Allah lui fasse miséricorde, dans son explication du livre Sounane Abou Dawoud.

Al-Moubarakafouri a mentionné dans son explication du livre Djamaâ At-Tirmidhi que ce Hadith montre à quel point la femme doit obéir à son mari et prouve que dans notre Charia la prosternation pour honorer un autre qu'Allah, Exalté soit-Il, est interdite (Haram).

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui