Sentence relative à celui qui narre des Hadiiths Mawdoo`
Fatwa No: 16192

Question

Quelle est la sentence relative à celui qui publie des Hadiths non Sahihs (faibles) du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam)?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :  

Si vous voulez dire par (Hadiths non Sahihs) des Hadiths mensongers, sachez que la narration de ces derniers n’est permise que pour affirmer qu’ils sont mensongers et mettre en garde contre eux. Le Prophète () a dit à ce propos : «Quiconque ment à mon compte délibérément qu’il s’attende à prendre sa place  en Enfer.» (Boukhari, Mouslim et d’autres rapporteurs)

De même, le Prophète () a dit : «Celui qui rapporte un Hadith qu'il m'attribue tout en sachant qu'il n'est pas de moi, fait partie des menteurs» (Mouslim)

Pourtant, si vous entendez par là les Hadiths faibles, un certain nombre de spécialistes de Hadiths ont autorisé à les narrer et à les mettre en pratique en ce qui concerne tout sujet autre que le credo et les dispositions légales. Parmi ces savants, figure `Abdu al-Rahmaan ibn Mahdi, Ibn al-Moubârak, Ahmad ibn Hanbal et d’autres.

Certains oulémas ont également établi qu’il est permis de mettre en pratique un Hadith faible, mais sous certaines conditions et non de manière absolue. Tel est l’avis correct inchâ Allah. Un troisième groupe a interdit absolument la mise en pratique des Hadiths faibles.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui