Le jeûne des neuf premiers jours de Dhoul-Hijja
Fatwa No: 223243

Question

Que dit la Charia sur le jeûne des neuf premiers jours du mois de Dhoul-Hijjah et sur le jeûne du jour de 'Arafat seul s'il coïncide avec un vendredi ou un samedi ?

Réponse

Louanges à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur  Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Il est fort recommandable pour le musulman de jeûner durant les neuf premiers jours du mois de Dhul-Hijja et de multiplier les bonnes actions comme le fait de donner l'aumône, de prier, d’entretenir ses liens de parenté etc. Selon Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit :

« Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont plus aimées d’Allah que durant ces dix jours.

– “Pas même les jours où l’on lutte pour la cause d’Allah ?”, lui ont demandé les Compagnons.

 – “Pas même les jours où l’on lutte pour la cause d’Allah, à moins qu’un homme parte avec sa personne et sa fortune, et ne revienne ni avec l’une ni avec l’autre”, a répondu le Prophète () (Boukhari ).

Une des épouses du Prophète () a dit : « Le Messager d'Allah () jeûnait les neuf premiers jours du mois de Dhul-Hijja, le jour de 'Achûrâ’ (le dix de Muharram), trois jours de chaque mois, les premiers lundis de chaque mois et tous les jeudis ». (Abou Dawoud et al-Nasâ'î). Selon une autre épouse du Prophète () : le Messager d'Allah () jeûnait les neuf premiers jours du mois de Dhul-Hijjah, le jour de 'Achûrâ’ (le dix de Muharram), trois jours de chaque mois, le premier lundi de chaque mois et deux autres jeudis ». (Ahmad et al-Nasâ'î).

Quant au hadith dans lequel 'Aïcha, , a dit : « Je n'ai jamais vu le Messager d'Allah () jeûner durant les neuf premiers jour de Dhul-Hijja. » (Mouslim), il donne lieu à la réponse suivante:

1-    Le fait qu'elle n'ait pas vu le Messager () jeûner les neuf premiers jours de Dhul-Hijja n'implique pas forcément qu’il n’ait jamais jeûné d'autant plus que le Messager () ne passait avec elle qu'une nuit sur neuf.

 

2-    Peut-être que le Messager d'Allah () ne les a pas jeûnés pour une raison imprévue comme une maladie, un voyage ou une autre cause.

3-    Peut-être que le Messager d'Allah () a abandonné le jeûne de ces dix jours de peur que leur jeûne ne devienne obligatoire pour la communauté islamique. (Ibn Khuzayma).

4-    L'affirmation d'une chose prévaut sur la négation de cette même chose.

Ceci dit, il y avait parmi les vertueux Anciens des gens qui jeûnaient ces dix jours comme 'Abdallah ibn 'Umar. Al-Hasan al-Basrî, Ibn Sirîn et Qatâda, qu'Allah leur fasse miséricorde, ont parlé des mérites du jeûne de ces jours. Ceci représente l'avis de la majorité des oulémas ou de beaucoup d'entre eux, comme l'affirme al-Hâfidh ibn Radjab al-Hanbalî dans son livre intitulé Latâ’if al-Ma'ârif. Si le jour de 'Arafat tombe un vendredi ou un samedi, il est permis de jeûner ce jour seul mais il ne faut pas jeûner le jour d'avant car l'interdiction de jeûner un vendredi ou un samedi sans jeûner un jour avant ou après ne concerne que celui qui prémédite de jeûner un de ces deux jours en particulier.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui