Epouser une femme Mutabarridja (non-voilée)
Fatwa No: 232732

Question

Salam aleykoum,
J'aimerais savoir si une femme qui ne porte pas le voile est considérée comme une moutabarija ? (Je parle juste du fait de montrer les cheveux), et est-ce qu'il est possible d'épouser une femme tout en respectant son choix ? Merci

Réponse

Louange à Allah. Paix et Salut sur Son Prophète.

Les oulémas sont unanimes sur le fait que le voile qui recouvre tout le corps à l'exception du visage et des mains est une obligation. Allah, exalté soit-Il, a dit (sens des versets) :

• « Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (Coran 33/59)

• « et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines. » (Coran 24/31)

Il est donc ordonné de se couvrir la poitrine. Quant à la femme qui se découvre les cheveux, elle est sans aucun doute considérée comme étant dévoilée (Mutabarridja) et tombe sous le coup de la menace mentionnée dans le hadith dans lequel Abû Hurayra a rapporté que le Prophète () a dit :

« Il y a deux catégories de gens du feu que je n’ai pas encore vues : des hommes qui portent des fouets pareils aux queues des bovins et qui en frappent les autres. Des femmes dévêtues bien que vêtues, séductrices et faciles à séduire. Elles portent une coiffure haute comme la bosse recourbée des chameaux. Elles n'entreront jamais au Paradis et n'en sentiront même pas l'odeur bien que cette bonne odeur soit perceptible de telle et telle distance. » (Muslim)

La charia ordonne de se marier avec une femme pieuse comme dans ce hadith où Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « Choisis celle qui est pieuse. Puissent tes mains ne recueillir que poussière ! » (al-Bukhârî, Muslim).

Or, la femme dévoilée n'est pas une femme dont on peut être satisfait de la religion et il n’est pas convenable de se marier avec elle. Le mari n'a pas le droit d'approuver que sa femme se dévoile et cela ne peut être considéré comme une forme de respect de son choix. En effet, il s'agit plutôt là d'une approbation d'un acte blâmable. Le mari doit au contraire la conseiller et lui expliquer le caractère obligatoire du voile. Ensuite, si elle ne le porte pas, qu’il la répudie.
Ibn Qudâma a dit en mentionnant les différentes sortes de répudiation : « La quatrième est une recommandation lorsque la femme néglige ses devoirs envers Allah, exalté soit-Il, comme la prière ou autre et que le mari ne peut la contraindre à accomplir son devoir. » (Al-Mughnî)

Et Allah sait mieux.


Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui