Questions autour de l'istindjâ`
Fatwa No: 311341

Question

Assalam alaykum,Que vaut l'avis disant que l'on peut purifier n'importe quelle partie de son corps en l'essuyant (avec un mouchoir par exemple) ?Que vaut l'avis disant que l'istindja peut être fait après avoir fait les ablutions ? Et que faire l'istinja avant les ablutions est seulement sunna ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Le premier avis est faux. En effet, les impuretés du corps ne peuvent être purifiées simplement en les essuyant. Il faut au contraire laver les parties souillées du corps, en versant de l'eau dessus jusqu'à ce que les souillures disparaissent sauf durant l'istindjâ' où il est permis d'enlever l'impureté qui se trouve à l'extérieur de l'appareil urinaire ou de l'anus en l'essuyant avec un mouchoir ou autre à condition d'essuyer au moins trois fois l'endroit et à condition que l'endroit soit nettoyé en ce sens où aucune trace ne subsiste sur le mouchoir lors du dernier essuyage.
Quant à la question de pratiquer l'istindjâ' avant les ablutions, de nombreux savants déclarèrent cela obligatoire et en firent une condition de validité des ablutions. Tel est l'avis de l'école hanbalite. En se basant sur cet avis, si quelqu'un fait ses ablutions avant de pratiquer l'istindjâ', ses ablutions ne sont alors pas valides. Quant au deuxième avis, qui est celui de la majorité des savants, il est que la pratique de l'istindjâ' avant les ablutions n'est pas une condition pour que celles-ci soient valides. Tel est l'avis préconisé par le cheikh Ibn 'Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, qui a dit à ce propos : « C'est pourquoi il existe deux avis de l'imam Ahmad sur le sujet. Le premier est qu'il est permis de faire ses ablutions ou le tayammum (ablutions sèches) avant l'istindjâ'. Le deuxième avis est que cela n'est pas permis et c'est l'avis retenu par l'école. Le premier avis est celui d'al-Muwaffaq ainsi que du fils de son frère auteur de l'explication du livre al-Muqni' et d'al-Madjd. Concernant cette question, si on a le temps, il lui est commandé de pratiquer d'abord l'istindjâ' puis de faire ses ablutions, car telle était la pratique du Prophète (). Par contre, s'il a oublié de le faire ou est ignorant en la matière, il ne faut pas se hâter de déclarer la prière de cet individu invalide ou de lui commander de recommencer ses ablutions et sa prière. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui