Une pierre protégeant de la magie ?
Fatwa No: 330838

Question

Assalam alaykum, Je me permets de vous envoyer ce message afin de lever un doute. Certaines personnes parlent d'une pierre appeler hajrat el Fak à faire bruler et se positionner en dessous (ce qui à mon sens me parait étrange), qui plus est je sais que la rokya est l'une des meilleures façons pour lutter contre la sorcellerie avec la volonté d'Allah, je voudrais savoir si cette pierre est connue par les savants et si elle est autorisée dans le cadre d'un traitement contre le shour, blocage mariage, travail, etc. Je ne veux pas être induite en erreur et porter préjudice à ma foi et l'Islam en faisant quelque chose qui serait considéré comme une bidha ou du shirk et renseigner au mieux ces personnes afin d'éviter à d'autres personnes de privilégier les coutumes à la Sounna et le Saint Coran. J'ai fait des recherches sur le net mais en vain.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

L'élimination d'un sortilège par un moyen non confirmé par la Charia ou prouvé par l'expérience et que la raison ne peut admettre est sans doute une inspiration des démons à leurs alliés : imposteurs, sorciers et charlatans.

Le cheikh Muhammad ibn Sâlih al-'Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Le remède est une cause de la guérison et les causes peuvent être :

- Soit conformes à la Charia comme le Coran et les invocations.

- Soit matérielles comme les médicaments connus par le biais de la Charia tel le miel ou connus par le biais de l'expérience tel bon nombre de médicaments. Ce dernier type de causes doit avoir un effet direct et non pas illusoire ou imaginaire. Par conséquent, toute médication dont l'effet est directement perceptible peut être utilisée afin de guérir par la grâce d'Allah... Par contre, ce qui n'est ni une cause conforme à la Charia ni une cause matérielle est interdit et celui qui y recourt dispute à Allah Sa souveraineté et fait preuve de polythéisme en s’associant à son Seigneur dans l’attribution des causes à leurs effets. »

Le cheikh Sâlih a-Chaykh a dit : « Les croyances des gens pour repousser le mauvais œil sont innombrables et en résumé, tout chose pratiquée par les gens en croyant que cela est une cause alors qu'elle n'est ni une cause admise par la charia ni une cause prédestinée est interdite. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui