Le repentir sincère par lequel Allah remplacera les péchés par de bonnes actions
Fatwa No: 420931

Question

Premièrement, Allah dit :
« A l’exception de ceux qui se repentent, retournent à la foi et accomplissent de bonnes œuvres, dont Allah remplacera les péchés par de bonnes actions. »
Dans le verset suivant, il dit :
« Quiconque se repent et accomplit de bonnes œuvres reviendra ainsi à Allah qui acceptera son repentir. » (Coran 25/70-71).
Dans l’exégèse de ce verset, Al-Sa’di a dit : « L’objectif de ce verset est d’inciter à se repentir complétement et le faire de la meilleure et la plus noble des façons afin qu’Allah aille vers qui se repent à lui et le récompense en fonction du caractère complet de son repentir. »
Quel est le meilleur livre ou chapitre de livre qui traite du « repentir complet » avec ses conditions essentielles pour ce faire ? Est-ce le chapitre du repentir du livre Madârij Al-Sâlikîn de Ibn Al-Qayyim ou existe-t-il un autre livre meilleur que celui-ci ? Dites-nous quel est le meilleur et le plus complet.
Deuxièmement : Il y a une problématique. Quand est mentionné le verset suivant sur le repentir, on cite toujours avec lui le hadith qui suit. Le verset est :
« A l’exception de ceux qui se repentent, retournent à la foi et accomplissent de bonnes œuvres, dont Allah remplacera les péchés par de bonnes actions. »
Et le hadith : « Je connais le dernier des hommes à sortir de l’Enfer et qui sera le dernier à entrer au Paradis. » Comment est-il possible de s’appuyer sur ce hadith pour expliquer le verset ? Il y a bien une différence entre les deux hommes : un homme qui commettait beaucoup de mauvaises actions puis s’est sincèrement repenti d’un repentir complet. Il a mis en œuvre ce qu’exige la foi et les œuvres pieuses en ce monde. Et par ailleurs, un autre homme - comme il est dit dans le hadith – qui ne s’est pas repenti en ce monde bien qu’il soit mort en monothéiste. C’est le dernier à sortir de l’enfer et le dernier à entrer au paradis, après avoir été châtié un temps en enfer, Allah remplacera les péchés par de bonnes actions. Ces deux hommes se valent-ils ou y a-t-il une différence entre eux ? Cela m’a désespéré de la miséricorde d’Allah. Quand j’ai commencé à compenser mes prières j’ai appris cela et j’ai arrêté de les compenser alors que j’avais eu la bonne nouvelle que mes péché seraient remplacées par des bonnes actions et que cela avait réjoui mon cœur.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :


Pour répondre à la première question : il existe beaucoup de livres sur le repentir, ses mérites, ses conditions et ses règles. Parmi eux :
1- Le livre du repentir dans le volume qui correspond au « quart des actes qui valent le salut » de l’ouvrage Ihya ‘Ulâm Al-Dîn de Hujjat Al-Islam Al-Ghazâlî.
2- Le chapitre sur « la station spirituelle du repentir » du livre Madârij Al-Sâlikîn du grand savant Ibn Al-Qayyim.
3- Plusieurs chapitres en lien avec le repentir et ses règles du livre Al-Âdâb Al-Shar’iyya de Ibn Muflih Al-Maqdissî.
4- L’un des livres les plus vastes sur le sujet à notre époque est celui intitulé : Mawsû’a Al-Muslim Fî Al-Tawba Wa Al-Taraqqî Fî Madârij Al-Imân. Un livre en deux volumes du docteur Munir Hamid Al-Bayâtî. Il a été distribué par le ministère des affaires religieuses du Qatar.
Pour ce qui est de la deuxième question : sachez que le repentir sincère correspond à celui qui réunit toutes les conditions du repentir et pour lequel Allah remplace les mauvaises actions par des bonnes.
Avec ceci, il faut savoir que le remplacement des mauvaises actions en bonnes actions concerne le mécréant quand il se convertit à l’islam mais englobe également le musulman qui a désobéi à Allah quand il se repent. En faisant la description des fidèles du miséricordieux, Allah dit :
« Ceux qui n’invoquent pas d’autre divinité qu’Allah, n’enlèvent pas sans droit la vie qu’Allah a rendue sacrée et ne se livrent pas à la fornication. Ceux qui commettent de telles actions devront en subir la sanction. Leurs tourments seront redoublés le Jour de la résurrection. Voués à les subir éternellement, ils seront couverts d’humiliation. A l’exception de ceux qui se repentent, retournent à la foi et accomplissent de bonnes œuvres, dont Allah remplacera les péchés par de bonnes actions. Allah est Très Clément et Très Miséricordieux. » (Coran 25/68-70).
Dans son ouvrage Jâmi’ Al-‘Ulûm Wa Al-Hikam, Ibn Rajab a dit : « Ce remplacement des péchés en bonnes actions concerne celui qui regrette d’avoir commis ces forfaits et y pense souvent. Chaque fois qu’il se les rappelle, il a d’autant plus peur et craint le châtiment d’Allah de honte de lui. Il s’empresse d’accomplir des bonnes actons pour expier les mauvaises comme Allah dit :
« A l’exception de ceux qui se repentent, retournent à la foi et accomplissent de bonnes œuvres, dont Allah remplacera les péchés par de bonnes actions. »
Tout ce que nous avons mentionné est inclus dans les œuvres pieuses.
Celui qui est dans ce cas goûte à l’amertume du regret et se désole pour ses péchés bien plus qu’il n’a pris du plaisir à les commettre. Chaque péché devient la cause d’une bonne action pour l’effacer. On ne doit pas voir d’un mauvais œil ce remplacement des mauvaises actions par des bonnes. Plusieurs hadiths authentiques et claires stipulent que le mécréant, quand il se convertit et applique bien l’islam, ses péchés commis dans la mécréance sont remplacés par de bonnes actions. Al-Tabarani rapporte dans son recueil de hadith, selon Abd Al-Rahmân ibn Jubayr ibn nafîr, selon Abu Farwa Shatab qu’il est venu voir le Prophète () et dit : « Que penses-tu d’un homme qui a commis tous les péchés sans en laisser un qu’il soit petit ou grand. Peut-il se repentir ? » Il lui demanda : « T’es-tu converti à l’islam ? » Oui, dit-il. Il reprit : « Accomplis de bonnes actions et délaisse les mauvaises et Allah fera en sorte que toutes tes actions soient considérées comme des bonnes actions. » L’homme réagit : « Même pour les gens que j’ai trahi, même pour mes péchés. » Oui, lui dit-il. Et l’homme ne cessa de dire Allahu Akbar jusqu’à ce qu’on le perde de vue. » Fin de citation.
Dans le Sahih Mouslim, selon Abu Dharr, le Messager d’Allah () a dit : « Je connais le dernier des hommes à sortir de l’Enfer et le dernier à entrer au Paradis. Le jour de la résurrection on fera venir un homme à qui on dira : « montrez-lui ses petits péchés sans lui montrer les grands. » Une fois fait, on lui dira : « Tu as commis telle et telle chose. » Il reconnaitra ses torts et ne pourra pas les nier. Il aura peur qu’on lui montre ses grands péchés. On lui dira alors : « Pour chaque péché tu auras une bonne action. » Il dira : « Seigneur j’ai commis des actes que je ne vois pas ici. » Je vis alors le Messager d’Allah sourire au point de laisser paraître ses molaires. »
Dans son ouvrage Jâmi’ Al-‘Ulûm Wa Al-Hikam, Ibn Rajab a dit : « Si les mauvaises actions sont remplacées par des bonnes pour celui qui est châtié en enfer, alors elles le sont à plus forte raison pour qui elles ont été effacées par la conversion à l’islam et le repentir sincère. Puisqu’Allah préfère qu’elles soient effacées ainsi plutôt que par le châtiment de l’enfer. » Fin de citation.
A travers ce que nous avons vu, il n’y pas de contradiction entre le verset et le hadith. Le hadith mentionne une grâce d’Allah supplémentaire et un honneur envers qui a été châtié en enfer pour ses péchés. Avec ceci, ses mauvaises actions sont remplacées par des bonnes. Et s’il en est ainsi, celui qui se repent en ce monde bénéficiera à plus forte raison de cette grâce et verra ses péchés remplacés par des bonnes actions, par la grâce et la miséricorde d’Allah.
Tout ceci doit vous inviter, cher frère, à poursuivre les prières compensatoires que vous n’aviez pas effectuées en leur temps, et faire tout ce qui vous incombait à cet égard. Mais aussi, à multiplier les actes surérogatoires pour être englobé par la miséricorde divine. Et ne désespérez surtout pas de la miséricorde d’Allah. En effet, ne pas désespérer de la miséricorde d'Allah fait partie de la meilleure façon d’avoir une bonne opinion d’Allah et aide à bien œuvrer. Et le repentir en fait partie, tout comme continuer sur le chemin du repentir pour que son repentir soit parfait.


Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui