Litige entre héritiers
Fatwa No: 460807

Question

Salemaleykoum,
Mon père est décédé (paix à son âme). Il a laissé son épouse qui est ma belle-mère.
Mon père a eu avec ma mère deux fils et quatre filles d’un premier mariage (il a divorcé de ma mère).
A savoir qu’un de mes frères et ma belle-mère ont dérobé tout l’argent de mon défunt père près de 90.000,00€ de son vivant. Ils ont vidé son compte alors qu’il était très malade. L’enterrement et les frais d’hôpitaux et des pompes funèbres ont été payés par ma soeur et moi ( près de 10.000,00€). Ils ont même laissé le compte de mon père en négatif, qu’on doit rembourser également.
Ma belle-mère (épouse de mon père) a refusé de payer. Mon père avait également une maison et un terrain. Merci de m’éclairer et de me dire à combien s’élève la part de chacun et comment on peut récupérer notre argent de ma soeur et moi ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Concernant la question du partage de l’héritage, sachez qu’il nous est impossible de vous donner une fatwa précise concernant la manière de partager cette succession car son partage nécessite le recensement de toutes les personnes qui ont droit à l'héritage d’une façon irréfutable. Nous vous rappelons que les proches parents de sexe masculin qui ont droit à l'héritage sont au nombre de 15 et les proches de sexe féminin qui ont droit à l'héritage sont au nombre de 10 ; vous pouvez les dénombrer en introduisant votre question à travers le lien suivant :

http://www.islamweb.net/fmerath/

Quant à ce que vous avez mentionné à propos de l'appropriation de la succession par l'épouse de votre père, sachez que le règlement des cas litigieux se fait devant les tribunaux islamiques ou ce qui les représente dans les pays où ils font défaut, afin que chacune des parties puisse être entendue avec ses arguments, ses allégations et ses preuves.
Quant au mufti, il n'entend qu'une seule partie, et sa perception de la question dépendra de ce qu’il a entendu alors qu’il se peut que l’autre partie aie une version complètement différente des faits donc une simple fatwa ne peut résoudre ce genre de problème d’où la nécessité de soulevez la question devant un Tribunal islamique s'il en existe un ou, à défaut, en parler à un homme versé en sciences religieuses qui pourra entendre toutes les parties en conflit et trancher ce différend.

Et Allah sait mieux
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui