Un mari laisse son épouse et son fils encore nourrisson tous seuls chez eux et passe la nuit chez sa mère
Fatwa No: 460825

Question

Quel est le statut d’un mari qui laisse son épouse et son fils encore nourrisson tous seuls chez eux et passe la nuit chez sa mère. Ceci malgré le fait que sa mère est en bonne santé et son mari est avec elle. Quel est le statut du mari qui veut que son épouse passe la nuit avec lui chez sa mère pour de très longues périodes sachant qu’elle ressent de la gêne et n’y est pas à l’aise. Cette épouse a déjà informé son mari qu’elle ne voyait pas d’inconvénient à dormir chez sa belle-mère mais quelques jours seulement comme un ou deux jours par semaine. Mais le mari souhaite qu’ils y dorment pour de longues périodes. Elle a accepté d’y dormir cinq jours. Mais une fois qu’ils rentrent à la maison, le mari retourne dormir chez sa mère un autre jour. Tout ceci a mis cette épouse dans un mauvais état psychologique et fait qu’elle ne se sent plus en sécurité. Comment doit-elle se comporter pour ne pas perdre son mari ? Est-il permis, après le sevrage du bébé, que le mari prenne l’enfant avec lui et laisse son épouse seule ? La mère du mari a-telle le droit de prendre le petit quand elle le veut sans que l’épouse ait le droit de dire qu’elle a besoin que son fils soit avec elle ? … Sachant qu’elle se comporte avec les membres de sa belle-famille comme si c’était la sienne et ceci toute la famille en témoigne.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Nous vous sommes reconnaissants dans un premier temps de veiller à avoir de bonnes relations avec votre belle-famille. La religion incite à adopter un tel comportement. Ce que nous espérons est que les fruits qui en découlent soit l’harmonie et l’amour entre vous. Il n’y a aucun mal à ce que votre mari passe la nuit chez sa mère et vous laisse seule avec votre fils à condition que vous y soyez en sécurité et qu’il y ait une forte présomption qu’il ne vous arrive aucun mal en vous laissant passer la nuit seuls.
Il n’y a aucun mal à ce que votre mari exprime son souhait que vous passiez plusieurs nuits chez sa famille. En revanche, il n’a pas le droit de vous y obliger. La décision vous revient sur ce point. La femme n’a pas pour obligation d’obéir à son mari sauf pour les faits relatifs aux relations intimes et ce qui s’y rapporte, comme l’ont énoncé les oulémas.
Dans son livre Al-Bahr Al-Râ’iq, Ibn Nujaym Al-Hanafî a dit : « La femme n’est pas dans l’obligation d’obéir à son mari dans tout ce qu’il ordonne. Cela concerne uniquement les faits relatifs aux relations intimes et ce qui s’y rapporte surtout si une de ses injonctions cause du tort à l’épouse. » Fin de citation.
Si l’enfant est encore un nourrisson alors le mari n’a pas le droit de le prendre avec lui puisqu’en général, il ne peut se passer de vous. C’est pourquoi les juristes affirment que la garde du nourrisson revient à sa mère chez laquelle il doit rester tant qu’il a besoin d’elle.
Et si ce statut concerne votre mari, il s’applique à plus forte raison à sa mère. Plus encore, si l’enfant n’était plus un nourrisson, la mère de votre mari n’aurait pas le droit de le prendre avec elle sans votre accord à tous les deux. Le droit de garde de l’enfant revient aux deux parents tant que la vie conjugale suit son cours.
Pour finir, nous vous conseillons de faire en sorte que ce soit l’entente mutuelle qui régisse les relations de la famille musulmane et d’établir un dialogue pour chaque nouvelle situation dans le cadre du respect mutuel en prenant en considération l’intérêt général, prendre garde à tout ce qui peut mener à la division puisqu’il peut en résulter un divorce et la famille pourrait s’éparpiller.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui