La difficulté du travail n’autorise pas à mentir, ruser et tromper
Fatwa No: 462253

Question

Merci pour ce que vous faites au service de la communauté musulmane.
J’occupe un emploi qui est considéré comme très pénible par rapport à d’autres puisque dans ce poste on considère que l’homme doit être comme une machine, surtout pour les bas salaires.
Des fois, je ruse – je dors la nuit, je dis au responsable que je fais une ronde alors que je ne la fais pas, ou je mens des fois pour échapper à la sanction, ou j’arrive en retard – ceci parce que je considère que si 80% de mon salaire est le fruit d’argent licite alors c’est une bonne chose. Merci à vous pour votre largesse de cœur.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Qu’Allah vous récompense par un bien pour veiller à gagner de l’argent licite et craindre de tomber dans l’interdit. Nous demandons à Allah de vous inspirer la bonne voie et vous accorder une subsistance d’où ne vous y attendez pas. Il est Celui qui entend et exauce les invocations.
Pour ce qui est de votre question, la réponse est la suivante : La difficulté du travail n’autorise pas à mentir, ruser, trahir et tromper. Il s’agit là de caractéristiques et de comportements dont le musulman ne doit pas se parer. Il vous est obligatoire d’arrêter d’agir ainsi. Dans le recueil de Mouslim selon Abou Horayra le Prophète () a dit : « Celui qui trompe les gens n’est pas des nôtres. » Et dans la version de Ibn Hibbân : « Celui qui nous trompe n’est pas des nôtres. La tricherie et la tromperie sont deux caractéristiques des gens de l'enfer. »
On a aussi rapporté dans des termes explicites l’interdiction de commettre des péchés par sa langue et ses actes.
En conséquence, si vous êtes en mesure d’accomplir le travail comme il vous est demandé de le faire alors il n’y a pas de mal à continuer de travailler si vous le souhaitez.
S’il arrive que vous ayez une excuse ou avez besoin de repos alors demandez l’autorisation au responsable. S’il vous l’accorde alors tant mieux. Mais dans le cas contraire vous n’avez pas le droit de ruser mentir ou tromper pour parvenir à vos fins.
Votre intention d’obtenir un pourcentage de votre salaire licitement et un petit pourcentage de façon illicite ne vous autorise pas à mentir comme vous le faites. Le mal qui émane de l’interdit est très grave et ses conséquences sont fâcheuses.
Sachez aussi que les moyens de gagner sa vie de façon permise sont nombreux pour qui le veut et les cherche. Et qui craint Allah il lui facilitera certainement ses affaires et sa subsistance comme il le dit dans ces versets :
« Allah ménagera toujours une heureuse issue à celui qui Le craint et pourvoira, de la manière la plus inattendue, à ses besoins. » (Coran 65/2-3).
« Allah facilite toujours les choses à ceux qui Le craignent. » (Coran 65/4).
« Allah, en vérité, est avec ceux qui fuient le péché et ne cessent de faire le bien. » (Coran 16/128).
Il est également rapporté de source sûre que notre Prophète () a dit : « L’Esprit saint a insufflé en moi que nulle âme ne mourra avant d’avoir complété son terme et d’avoir reçu entièrement sa subsistance. Craignez donc Allah et soyez modérés dans votre recherche de subsistance. Que la lenteur de l’obtention de la subsistance n’amène pas l’un de vous à la rechercher par la désobéissance d’Allah, car on ne peut obtenir ce qui vient d’Allah que par son obéissance. » Ce hadith se trouve dans les recueils de Abou Nu’aym nommé Al-Hilya, selon Abou Umâma – qu’Allah soit satisfait de lui – et Ibn Hajar l’a attribué au recueil de hadiths rapportés par Ibn Abi Al-Dunia tout en ajoutant qu’Al-Hâkim l’a aussi rapporté par une chaîne transmission remontant à Ibn Mas’ûd et l’a qualifié d’authentique.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui