Ne faire le sacrifice du jour de l’Aïd pour donner une leçon aux vendeurs de moutons
Fatwa No: 465232

Question

Vu le prix des moutons, par les "samasera" et le hadith sur la cherté, peut-on boycotter l'achat du mouton, pour ainsi donner une leçon aux businessman ET ''samasera'' (au moins une fois). Merci.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Selon la majorité des oulémas, le sacrifice du jour de l’Aïd (al-Oudhiya) est une Sunna fortement recommandée mais le musulman aisé ne doit pas s’abstenir de le faire en raison du hadith rapporté par Abu Hourayra et dans lequel le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sllam) a dit : « Celui qui est aisé et ne fait pas le sacrifice (du jour de l’Aïd) ; alors, qu’il n’approche pas notre Mousallâ (lieu de prière) » (Ibn Madjah).
Il ne convient pas d’appeler les gens à ne pas faire le sacrifice sous prétexte du prix exorbitant du bétail. Agir de la sorte est une façon de contribuer à la suspension de l’un des principaux rituels instaurés par l’Islam. L'appel à abandonner le sacrifice sous prétexte du faible revenu pour certains groupes ne tient pas debout, car le sacrifice comme nous venons de le dire n'est pas obligatoire et à supposer qu'il s’agit d’une obligation, l'obligation en islam dépend toujours de la capacité. Allah, exalté soit-Il, dit : « Allah ne charge une personne que selon ce qu’Il lui a donné. » (Coran 65/7). En plus si les riches sacrifient des bêtes et consolent les pauvres en leurs donnant de leur viande, ce serait un bien pour tout le monde. En effet, il est recommandé à celui qui fait le sacrifice d’une bête d’en garder une partie pour sa consommation personnelle, de donner une partie à ses proches en guise de cadeau et d’offrir une partie aux nécessiteux en guide d’aumône.
Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui