Il commet un péché, mais sa prière est valide
Fatwa No: 60896

Question

J’ai travaillé à un endroit où l’on distribuait des vêtements en guise de publicité et sur lesquels il y avait un logo. J’en ai pris quelques-uns sans en informer le responsable. Quel est l'avis religieux au sujet de ce geste ? Si je prie en portant l’un de ces vêtements, ma prière est-elle valide ? Comment puis-je expier le geste d’avoir pris ces vêtements sans permission, sachant que je n’ai pas la possibilité de les restituer ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient  sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si le responsable de ces vêtements n’a pas donné l'autorisation qu’on les prenne sans son accord, et que vous les avez pris sans qu’il ne le sache, alors cela n’est pas permis et c’est considéré comme du vol.

Il n’est pas permis de prier dans un vêtement volé ou pris de force et les savants ont divergé sur la validité de la prière de celui qui porte un tel vêtement. L’imam Ahmad, qu'Allah lui fasse miséricorde, est d’avis que sa prière est invalide alors que l’imam Mâlik, l’imam al-Chaafi’i et l’imam Abû Hanîfah, qu'Allah leur fasse miséricorde, sont d’avis que sa prière est valide comme l’a dit Khalîl le malikite dans son Mukhtassar : « Il (l'orant) commet certes un péché, mais sa prière est valide » Aucun Hadith authentique n’a été rapporté sur l’invalidité de la prière dans cette situation.

Lorsqu'on dit «valide» cela est seulement dans le sens que l'orant se libère de la responsabilité de la prière en l'accomplissant. Cependant l’acceptation de la prière et sa récompense dépendent d’Allah, exalté soit-Il, Seul car le Prophète () a dit dans un Hadith rapporté par al-Tirmidhi, qu'Allah soit satisfait de lui, et authentifié par al-Albâni, qu'Allah lui fasse miséricorde, qu’il existe des gens qui accomplissent leur prière sans en être récompensés et d’autres qui ont une récompense qui varie en fonction de la concentration, de l’humilité et de l’accomplissement de celle-ci à la manière du Prophète ().

Vous devez donc vous repentir sincèrement de ce péché et vous débarrasser des vêtements en votre possession en les restituant, même de manière indirecte. Sachez que le respect des droits des gens est une chose obligatoire et que le Prophète () a dit :

 

« J'espère rencontrer Allah sans qu’aucun d’entre vous ne se plaigne d’une injustice que j’aurais commise contre sa personne ou ses biens. » (Ahmad, al-Tirmidhi, Abû Dawûd, al-Nasâ’i)

 

Le Prophète () a également dit :

 

« Que nul d’entre vous ne prenne les affaires de son frère, sérieusement ou en plaisantant, et s'il lui prend son bâton, qu'il le lui rende. » [Abû Dâwûd (Al-Albâni : Hassan)]

 

Il existe également d’autres preuves interdisant le fait de s’accaparer les biens des gens.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui