Passage de gens devant celui qui prie sans Sutra
Fatwa No: 264952

Question

Salam alaykum, Merci pour vos réponses mais ce que je souhaiterais savoir c'est si ma prière est valide bien que des gens passent devant moi mais à plusieurs mètres de distance quand je prie sans soutra ? Existe-t-il une distance minimale ou maximale qui fait que la prière n'est pas affectée quand une personne passe à cette distance devant nous. Si oui à quoi conrrespond cette distance ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :  

Selon la majorité des oulémas la prière ne s’annule pas si un homme ou une femme passent entre celui qui prie et sa sutra.
Certains oulémas jugent que la prière ne s’annule que par le passage d'une femme pubère. Leur argument est le hadith rapporté par l’imam Mouslim d’après Abû Dharr al-Ghifârî et selon lequel que le Prophète () a dit : « La prière de l’homme musulman s’annule – s’il n’y a pas devant lui comme la partie postérieure de la selle – par le passage d'une femme pubère, d'un âne ou d'un chien noir. »

L’avis de la majorité des oulémas stipule que la prière ne s’annule pas par les choses mentionnées dans le hadith, c’est l’avis entre autres des imam Mâlik et al-Châfi'î. Selon al-Nawawî la majorité des oulémas prédécesseurs et contemporains sont d’avis que la prière ne n’annule point par le passage de quoi que ce soit (devant celui qui prie) et qu’il n’a jamais été exigé d’aucune personne de refaire sa prière pour cela. Ces mêmes oulémas ont interprété le hadith susmentionné par l’imperfection de la prière et non son invalidité, imperféction qui est dûe au fait que le cœur est généralement préoccupé par ces choses et ils se sont basés sur les propos de 'Umar (Radhia Allahou Anhou) : « La prière ne n’annule point par le passage de quoi que ce soit devant celui qui prie. », ainsi que sur plusieurs hadiths.

Les Fouqahas - en commentant les hadiths qui interdisent de passer devant celui qui prie - ont indiqué la distance concernée par l’interdiction :
Dans le livre « 'Awn al-Ma'bûd » sous le chapitre (Notification de la divergence des oulémas concernant la délimitation de la distance déduite de  l’expression « devant celui qui prie ») on lit ce qui suit : « Il y a divergence des oulémas à délimiter cette dsatance, un premier groupe a dit que c'est la distance qui sépare l'homme de son lieu de prosternation, un deuxième a dit que c'est l’équivalent de trois coudées et un troisième a dit que c'est l’équivalent d'un jet de pierre… ».

Enfin si une femme passe suffisamment proche devant un homme qui prie et que dernier désir par precaution refaire sa prière , alors il n'y a rien à lui reprocher.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui